Historique....et composition de l'orgue

Fruit du travail d’une équipe passionnée, amoureuse de la musique d'Orgue, et grâce à la générosité de nombreux amis, français et suisses, l’orgue de Beaumont a pris corps dans les ateliers de Pierre SABY, à Saint-Uze, dans la Drôme. ..

 Le 21 juillet 1996 l’instrument résonne pour la première fois dans l’église. Après la bénédiction solennelle par Monseigneur Raymond BOUCHEX, archevêque d’Avignon, la grande dame de l’orgue, Marie-Claire ALAIN  salue la réussite du projet qualifié par l’artiste de « chef-d’œuvre très soigné dans le détail, très fin et très musical » et offre au public un moment d’une rare intensité à l’occasion du concert inaugural.

L’orgue est situé dans le transept gauche de l’église et permet une vraie harmonie avec la chorale lors des offices, ainsi qu’avec les musiciens et les chœurs lors des concerts.

Le très élégant buffet en châtaignier dessiné par Bernard TILLET, architecte en Avignon, renferme et protège la partie mécanique. Riche de 14 jeux dont 2 transmis, l’orgue possède deux claviers de 56 notes et un pédalier de 30 marches. Au total, 1040 tuyaux, tous faits à la main, tous différents, la plupart en alliage étain-plomb, et plus d'une centaine en bois, de forme et de conception variées... Splendeur intérieure d'un petit bijou musical, qui laisse échapper à l'envi de fines sonorités, des fonds calmes et clairs, des détails colorés, un plein-jeu lumineux et une trompette éclatante...

Fruit du travail d’une équipe passionnée, amoureuse de la musique d'Orgue, et grâce à la générosité de nombreux amis, français et suisses, l’orgue de Beaumont a pris corps dans les ateliers de Pierre SABY, à Saint-Uze, dans la Drôme. ..

 Le 21 juillet 1996 l’instrument résonne pour la première fois dans l’église. Après la bénédiction solennelle par Monseigneur Raymond BOUCHEX, archevêque d’Avignon, la grande dame de l’orgue, Marie-Claire ALAIN  salue la réussite du projet qualifié par l’artiste de « chef-d’œuvre très soigné dans le détail, très fin et très musical » et offre au public un moment d’une rare intensité à l’occasion du concert inaugural.

L’orgue est situé dans le transept gauche de l’église et permet une vraie harmonie avec la chorale lors des offices, ainsi qu’avec les musiciens et les chœurs lors des concerts.

Le très élégant buffet en châtaignier dessiné par Bernard TILLET, architecte en Avignon, renferme et protège la partie mécanique. Riche de 14 jeux dont 2 transmis, l’orgue possède deux claviers de 56 notes et un pédalier de 30 marches. Au total, 1040 tuyaux, tous faits à la main, tous différents, la plupart en alliage étain-plomb, et plus d'une centaine en bois, de forme et de conception variées... Splendeur intérieure d'un petit bijou musical, qui laisse échapper à l'envi de fines sonorités, des fonds calmes et clairs, des détails colorés, un plein-jeu lumineux et une trompette éclatante...

Composition de l’instrument : 

Grand- orgue                               Positif                         Pédale

Montre 8’                                      bourdon en bois 8’        Soubasse 16’

Bourdon à cheminée 8’                  Flûte à cheminée 4’      Principal 8’

Prestant 4’                                   Doublette 2’                  Trompette 8’

Flûte conique 2’                            Quinte 1 1/3’             

Plein-jeu 4 rangs                           Sesquialtèra 2 rangs’

Trompette 8’

Tirasse GO : Tirasse POS.

ACC : Pos/GO -Tremblant Positif.

Tirage des jeux et traction des notes entièrement mécaniques.

 

L’association des orgues de  Beaumont organise chaque année 6 concerts, dont un festival d’été en juillet. Le talent des artistes, l’ambiance du lieu l’acoustique généreuse de l’église et l’entrée libre font de ces heures musicales des moments de partage et de convivialité attendus à chaque saison.

 

Lien: Ateliers de Pierre SABY -http://gpfo.free.fr/entreprise.php?facteur=saby

     
     

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×